Précédent   Bas de page   Suivant   Signaler cette page   Version imprimable

Territoires du vin

Présentation

Présentation de la revue Territoire du Vin


Serge Wolikow

Voici une revue qui risque de décevoir l’amateur de vin à la recherche d’informations exclusives et le professionnel en quête d’analyses pratiques et de solutions efficaces.

Cette revue nouvelle sur le vin, bien qu’elle soit électronique pourrait sembler aux lecteurs amateurs et connaisseurs en vin n’être qu’une publication de plus parmi les innombrables périodiques spécialisés dans ce domaine tant en France qu’au plan international. Pour les chercheurs et les enseignants le caractère scientifique affiché par cette revue consacrée au vin pourrait à son tour sembler paradoxal. Devant la convergence de ces questions éventuelles comment ne pas noter que rares sont les revues spécialisées dans le domaine du vin qui échappent aux logiques du marché et des professions. Les plus informatives, quand elles ne sont pas entièrement tournées vers la promotion, sont consacrées à la communication payante à destination des professionnels de la vente ou de la vinification. Enfin nombre de publications associant vin et tourisme sont nettement placées sous le signe de la promotion des produits et de leurs territoires d’élaboration. S’il en existe certaines qui se placent sous le signe de l’indépendance du jugement et de l’évaluation, il reste que la plupart ont vocation à guider leurs lecteurs vers les produits en les éclairant au mieux sur les conditions de leur élaboration. Réitérons donc clairement notre propos liminaire, cette revue n’est ni un guide des consommateurs, ni un outil d’information technique, œnologique ou économique en direction des milieux professionnels. Cette mise au  point préalable s’imposait avant d’expliquer l’ambition inhabituelle qui préside au lancement de cette revue dont nous aurons à cœur de montrer qu’elle n’est pas présomptueuse.

Portée par la Chaire UNESCO « Culture et Traditions du Vin » et la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon, la revue électronique « Territoires du Vin » se propose de présenter des recherches, dans le domaine des sciences de l’homme, sur la vigne et le vin en étant pour elles un  point d’appui international. A vocation pluridisciplinaire, elle est conçue pour publier les études sur la vigne et le vin impliquant la diversité des savoirs scientifiques dans le champ des sciences sociales avec le souci de promouvoir collaborations et synergies entre les différentes disciplines et spécialités et d’accueillir l’expérience et la réflexion du monde professionnel vitivinicole.

Le titre de la revue signale un souci primordial d’étudier l’ancrage de toutes les activités sociales liées au vin. La référence aux territoires est une manière d’inscrire le vin dans l’espace géographique aussi bien que dans l’histoire sociale et culturelle. L’attention à la dimension territoriale ne signifie pas seulement la spatialisation du regard porté sur une activité qui participe du paysage végétal comme des modes de vie urbains, mais aussi l’intérêt pour la régulation de la production vinicole et la circulation des vins. Le territoire c’est un espace administré, essentiel pour comprendre le développement de ce qu’on désigne aujourd’hui la filière vitivinicole. Sans doute faut-il faire intervenir de ce point une approche résolument multi scalaire en acceptant l’idée que les jeux d’échelle sont de longue date présents dans la production comme dans la commercialisation et la consommation des vins. En ce sens les périmètres concernés impliquent aussi bien le finage villageois et celui des exploitations, que celui des régions ou des pays : la production comme la circulation des vins se déploient depuis les temps anciens du local à l’international dans des conditions qui bien évidemment se transforment : hier l’histoire des vins de Chypre, de Beaune, du Champagne, aujourd’hui celles d’Australie, de Californie ou du Chili illustrent l’imbrication des facteurs productifs strictement ancrés et ceux qui participent des échanges aussi bien économiques que culturels. En somme raisonner en terme de territoires oblige à penser tout à la fois les frontières et les échanges, à concevoir les spécificités et les traits communs, les modes d’activités en distinguant le matériel et l’idéel comme leur imbrication. En ce sens les rites comme les mots associés au vin participent de ces territoires de l’imaginaire et de la culture parties intégrantes de toute approche globale non seulement des usages et de la consommation du vin mais aussi de sa production et de son organisation. La mondialisation du vin, tout au moins de sa consommation et en partie de sa production, n’efface pas la diversité des territoires, issue de l’histoire des sociétés mais aussi inséparable d’un environnement physique en interaction avec l’évolution des sociétés contemporaines notamment. En somme la revue se propose d’ouvrir ses colonnes aux recherches les plus novatrices soucieuses d’une interdisciplinarité qui permet de penser les interactions sociales, culturelles, la combinaison des savoirs aussi bien des sciences expérimentales que des sciences de l’homme pour aborder ce qui se joue autour du vin. Pour ce faire « Territoires du vin » publiera des numéros thématiques capables d’initier, autour de sujets communs, des approches transdisciplinaires touchant à l’ensemble des vignobles du monde. La revue pourra faire écho aux problématiques initiées par la Chaire UNESCO « Culture et Traditions du Vin », la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon et par les réseaux académiques des partenaires.

Par des rubriques consacrées à des compte rendus de lecture (ouvrages, travaux universitaires, articles) à des initiatives scientifiques, séminaires et colloques, « Territoires du vin » s’efforcera de dynamiser et rendre visibles les recherches universitaires actuelles. Pour autant la revue aura également le souci  de présenter de nombreuses études scientifiques spécialisées mais également intéressantes pour le monde professionnel vitivinicole

En ce sens il nous apparaît essentiel que « Territoires du vin » par ses contributions et ses débats s’ouvre à l’ensemble des mondes de la vigne et du vin. Ainsi, la revue proposera des entretiens, sur les thématiques retenues dans chaque numéro, avec des représentants de la profession  (vignerons, négociants, etc.), des politiques impliqués dans la gestion des vignobles, des acteurs de la vie culturelle, des journalistes, des universitaires ou toute autre personnalité influente du domaine.

« Territoires du vin » relève le défi de l’extension des savoirs scientifiques en prenant au sérieux la dimension humaine et sociale de la production comme de l’usage du vin en tant qu’il est un produit alimentaire millénaire et moderne, au carrefour de l’artisanat et de l’industrie, de l’agriculture et de la gastronomie. En somme, par le biais de cette boisson, la revue se propose de jeter un regard sur les sociétés contemporaines et leur histoire. »

Serge Wolikow


Pour citer cet article


Wolikow Serge. Présentation de la revue Territoire du Vin. Territoires du vin [en ligne], 10 mai 2011. Disponible sur Internet : http://revuesshs.u-bourgogne.fr/territoiresduvin/document.php?id=121 ISSN 1760-5296




 

til
Revue électronique publiée par la Maison des Sciences de l'Homme de Dijon & la Chaire Unesco "Culture et traditions du vins" avec le soutien de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF)
ISSN 1760-5296