Numéro 10 - Actes du colloque interdoctoral 2012


Articles


Editorial n°10

Morgan Poggioli, Ingénieur de recherche, ED LISIT -UB

Entre reconstitution et AMHE : état des lieux de l'histoire vivante en France

Audrey TUAILLON DEMESY, Docteur en Sociologie, C3S - EA 4660 - UFC

Résumé

Résumé

L'histoire vivante médiévale est une pratique de loisirs, qui comprend aussi un versant professionnel. Peu connue en France, elle n'en reste pas moins en pleine expansion. Cette activité se manifeste sous deux aspects : la reconstitution historique et les Arts martiaux historiques européens. La recherche menée vise à exposer les traits caractéristiques de la démarche, tout en prenant en compte une méthodologie spécifique permettant le travail de terrain in situ. Il convient aussi de à mettre en lumière cette activité par le biais de diverses thématiques abordées : l'approche culturelle, de loisirs, et le lien à l'identité exposée.


Comparaison de signaux (LiDAR, géophysique) utilisés dans l’étude des dynamiques naturelles et anthropiques

Clément Laplaige, Docteur en Archéologie, Chrono-environnement - UMR 6249 - UFC

Résumé

L’archéologie ne se limite pas à la fouille, les prospections apportent elles aussi de nombreuses informations archéologiques, principalement quant à la forme de l’occupation humaine. Ces prospections sont complémentaires à l’excavation car elles s’intéressent à des superficies bien plus importantes que celles excavées lors de fouilles.

A ce titre, elles ont été appliquées depuis plusieurs années sur le site de l’agglomération antique d’Epomanduodurum (Mandeure-Mathay, Doubs) dans le nord Franche-Comté. Cette ville est considérée, par sa taille, son équipement urbain et sa parure monumentale comme la seconde de Séquanie derrière la capitale de cité Vesontio (Besançon, Doubs).

Sur ce site, la quasi-totalité des méthodes de prospections ont pu être employées, révélant ainsi une agglomération d’une superficie supérieure à 300 hectares.

Cet article permettra, en plus de présenter l’agglomération antique dans sa globalité, de se familiariser avec les méthodes de prospection archéologique les plus couramment employées.


Le sport à la campagne.

Les connectivités sportives associatives dans la recomposition de la société rurale en Franche-Comté

Clément PREVITALI, Docteur en Sociologie, LASA - EA 3189 - UFC

Résumé

Résumé

Aujourd’hui, la campagne n’est plus seulement un lieu de production agricole puisque de nouveaux usages, notamment récréatifs, apparaissent (Urbain, 2002 ; Perrier-Cornet 2002 ; Hervieu 2002). Ainsi, notre travail de thèse porte sur les associations et leur rôle dans la recomposition de la structure sociale et sportive de la société rurale en Franche-Comté, en matière d’intégration et/ou d’exclusion. Notre travail empirique, entrecroisant des phases quantitatives et qualitatives, s’apparente à une plongée analytique dans la vie sociale des clubs ruraux. Nous y observons les mécanismes d’engagement et de désengagement des sportifs en suivant leur itinéraire au sein des structures associatives. Dans une approche mêlant l’influence des situations et des dispositions, notre étude se donne pour objectif d’analyser les différentes modalités de construction ou de déconstruction des « connectivités » dans et/ou à partir des clubs sportifs des villages ruraux. Nous définissons les connectivités selon trois dimensions : la « communalité », soit le partage ou la possession d’un attribut commun, la « connexité », comme les attaches relationnelles qui lient les individus entre eux et la « groupalité », comme le sentiment d’appartenir à un groupe particulier, limité, solidaire (Brubaker, 2001). Sans pour autant écarter les contraintes macro-sociales, la construction plurielle des connectivités sportives associatives résulte de l’inscription des individus au sein d’une « configuration » particulière (Elias, 1991), au centre de laquelle l’ « esprit club » joue un rôle prépondérant. En ce sens, les associations sportives rurales, à travers leurs temporalités, sportives et extra‑sportives, exercent une influence déterminante sur la structuration des connectivités / dé‑connectivités. L’articulation de logiques individuelles et collectives entraîne alors leur différenciation et parfois même leur décomposition. Notre recherche sur ces connectivités / dé-connectivités différenciées permet, alors, de démontrer leur rapport réciproque avec le processus d’intégration et/ou d’exclusion et d’évaluer la portée structurante et/ou reléguante de la réalité du sport à la campagne.


L’ultime message :Étude des monuments funéraires de la Bourgogne ducale XIIe - XVIe siècle

Guillaume GRILLON, Docteur en Histoire médiévale, ARTEHIS - UMR CNRS 6298 - UB

Théories et méthodes d’évaluation du coût social de facteurs de risque professionnels en France : application au cas des cancers d’origine professionnelle.

Hassan SERRIER, Docteur en Economie, LEG - UMR 5118 - UB

"Ecrits militaires et promotion socioprofessionnelle dans l'Italie du XVIe siècle"

Michel Pretalli, Docteur en Italien, ISTA - EA 4011 - UFC

L'Afrique dans la poésie latine d'Ennius à Corippe. De la géographie à la poétique.

Aurélie Delattre, Docteur en Latin, CPTC – EA 4178 – UB

Géographie et énergie : espace, temps, acteurs

Hélène Avocat, Docteur en Géographie, THEMA - UMR 6049 - UFC
Camille Chanard, Docteur en Géographie, THEMA - UMR 6049 - UFC

Du péché à l'ordre civil, les unions hors mariage au regard du droit (XVIe-XXe siècle)

Amandine DUVILLET, Docteur en Droit, CGC - UMR 5605 - UB







 

Revue électronique publiée par la Maison des Sciences de l'Homme de Dijon, en partenariat l'ED491 de l'université de Bourgogne avec le soutien de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF)
ISSN 1961-9936