Précédent   Bas de page   Suivant   Signaler cette page   Version imprimable

Bibliothèque de comptes rendus : juillet 2011 > Nos archives du mois : mémoires ouvrières, témoignages

compte rendu

Classe fantôme. Chroniques ouvrières, Le reflet, 2003

Par Georges Ubbiali.


Jean-Pierre LEVARAY

Image1

Ouvrier libertaire, Levaray travaille dans la chimie rouennaise. Ses premiers récits (Putain d'usine, Après la catastrophe) ont reçu un accueil chaleureux et justifié. Son dernier ouvrage mérite lui aussi la lecture. Il s'agit de courts portraits de ses camarades de travail, de combat (il est syndicaliste CGT). Cette classe fantôme, c'est bien entendu la classe ouvrière, dont les courts textes donnent un portrait de l'intérieur. Ici, pas de geste héroïque. La mort, la monotonie du travail, le désespoir des plans sociaux, le souvenir attendri des combats, perdus, d'hier dominent. Mais cette classe ouvrière qui se reforme autour de l'apéro n'a pas disparue. Deux nouvelles fournissent la clé de lecture. Ay Carmela raconte comment l'auteur lui-même a sifflé l'air des républicains espagnols, Ay Carmela, lors de la visite d'un ministre franquiste dans l'usine. Moment dérisoire, mais affirmation d'une résistance absolue à l'ordre du monde. Impertinence ouvrière d'un homme irréductible à sa fonction productive. Dans Caterpillar, le lecteur est plongé dans un univers machinique à la Mad Max. Pour se venger de son licenciement pour alcoolisme, un ouvrier, conducteur de chariot élévateur -version 30 tonnes utilisée dans l'industrie chimique- décide d'aller rendre visite à la maison de son patron. Malgré l'échec final, le lecteur suit avec sympathie son périple destructeur. En conclusion, Levaray revient sur l'absence de cette classe ouvrière dans la conscience sociale, à travers un examen de ses représentations dans les œuvres culturelles. Salutaire, même si l'enthousiasme n'est pas au rendez-vous.


Pour citer cet article


LEVARAY Jean-Pierre. Classe fantôme. Chroniques ouvrières, Le reflet, 2003 : Par Georges Ubbiali..

Revue électronique dissidences
[en ligne], Bibliothèque de comptes rendus : juillet 2011, 14 juin 2011. Disponible sur Internet : http://revuesshs.u-bourgogne.fr/dissidences/document.php?id=998




 
Revue électronique Dissidences...-