Précédent   Bas de page   Suivant   Signaler cette page   Version imprimable

Bibliothèque de comptes rendus : juillet 2011 > Le communisme : idéologie et le parti français

compte rendu

Marx au pays des soviets ou les deux visages du communisme, Paris, La ville brûle, 2011, 142 p., 13 €

Par Georges Ubbiali


Emmanuel Barot

Image1

Emmanuel Barot est maître de conférences en philosophie à Toulouse II et directeur de programme au Collège international de philosophie. Dans ce stimulant essai, il s’attache à montrer le double visage du communisme, à la fois mouvement réel de l’action engagée et, en même temps et indissolublement, objectif visé. A partir des principales notions développées par Marx, Barot propose une revisite de cette ambition communiste. Le premier chapitre est consacré à revenir sur la nécessité de dépasser l’opposition entre un Marx moraliste (celui de l’aliénation) et un Marx scientifique (on devine, la discussion des thèses d’Althusser). Le chapitre suivant traite des quatre sens du terme communiste, montrant la multiplicité des régimes de discours repérables chez Marx. La thématique du prolétariat (et de la notion de dictature du prolétariat) est déployée dans le chapitre qui suit. Barot avance que si la notion de dictature du prolétariat est peu présente chez Marx, en revanche l’idée d’un pouvoir ouvrier est omniprésente dans ses écrits. Enfin, la dernière partie revient sur les notions de prolétariat et d’Etat, pour appeler à leur dépassement. Barot rappelle en particulier que le marxisme se conçoit comme un dépassement de l’Etat. Le communisme ne peut que se concevoir que comme une lutte permanente contre cette structure nécessaire au fonctionnement du capitalisme, mais obstacle au déploiement du communisme. D’une écriture vive, multipliant les exemples et les notations, ce court livre éclaire les enjeux de la lutte anticapitaliste actuelle.


Pour citer cet article


Barot Emmanuel. Marx au pays des soviets ou les deux visages du communisme, Paris, La ville brûle, 2011, 142 p., 13 € : Par Georges Ubbiali.

Revue électronique dissidences
[en ligne], Bibliothèque de comptes rendus : juillet 2011, 9 juin 2011. Disponible sur Internet : http://revuesshs.u-bourgogne.fr/dissidences/document.php?id=846




 
Revue électronique Dissidences...-