Précédent   Bas de page   Suivant   Signaler cette page   Version imprimable

Bibliothèque de comptes rendus : juillet 2011 > Varia

compte rendu

Les amants de Sylvia , Paris, Futuropolis, 2010, 80 pages, 17 €.

Par Georges Ubbiali


Gani JAKUPI

Image1

La couverture de cette bande dessinée en révèle le contenu. On y voit deux amants submergés par un flot de sang, tandis qu'à leurs pieds figurent un exemplaire de La Vérité , le journal des Trotskystes français, et une reproduction de la photo de Trotsky en une du magazine Regards . A partir des faits réels, rappelés dans un roboratif dossier documentaire complétant l'ouvrage, le dessinateur Jakupi propose une interprétation personnelle, mais fort plausible, de la manière dont Ramón Mercader, l'assassin de Trotsky, est parvenu à se glisser parmi ses proches. Au départ, une banale histoire d'amour, avec une secrétaire-militante de Trotsky. Par son le biais de cette liaison, Mercader va pouvoir pénétrer le milieu très protégé dans lequel vit l'ancien créateur de l'Armée rouge, exilé au Mexique. C'est une sorte de roman vrai que propose l'auteur, par ailleurs créateur d'une collection de livres-disques. Ce récit rend avec précision les circonstances dans lesquelles Trotsky fut finalement éliminé sur ordre de Staline. Cette bande dessinée permet de replonger avec réalisme dans les derniers moments de Trotsky et rend bien compte de l'atmosphère du milieu des exilés trotskystes au Mexique. Souhaitons que cette manière d'écrire l'histoire permettra de toucher un public nouveau et pas convaincu a priori .


Pour citer cet article


JAKUPI Gani. Les amants de Sylvia , Paris, Futuropolis, 2010, 80 pages, 17 €. : Par Georges Ubbiali.

Revue électronique dissidences
[en ligne], Bibliothèque de comptes rendus : juillet 2011, 9 mai 2011. Disponible sur Internet : http://revuesshs.u-bourgogne.fr/dissidences/document.php?id=711




 
Revue électronique Dissidences...-