Précédent   Bas de page   Suivant   Signaler cette page   Version imprimable

Numéro 3 - Printemps 2012 > Editorial

Article

Editorial



Date de publication : 11 avril 2012


Texte intégral

Pour ce printemps 2012, avant la sortie imminente, au Bord de l'Eau, du volume 11 de notre collection consacré à « Pierre Broué, un historien engagé dans le siècle »1, ce troisième numéro de la revue numérique du collectif Dissidences est particulièrement fourni. Tout d’abord, nous vous proposons cinq contributions, dont quatre inédites.  En ces temps de commémoration de la fin de la guerre d'Algérie (50eme anniversaire) l’implication des trotskystes dans la lutte contre cette guerre est abordée par Jean-Paul Salles, une communication, issue d'un colloque en 2011 à Nantes, qui paraît ici en avant-première. Vincent Chambarlhac se propose de faire retour sur la revue « Les Révoltes logiques, Mai 68 et ses vies antérieures »2, tandis que le mouvement anarchiste belge, Alain Badiou et l'affaire de la « Bande noire » (mineurs anarchistes de Montceau-les-Mines en 1882) sont respectivement traités par Nicolas Inghels, Florent Schoumacher et Emmanuel Germain. La partie « Outils » revient sur les « Prochinois et maoïsmes en France », en proposant les compléments au volume 8 (mai 2010) précédemment accessibles sur notre ancien site devenu obsolète. La chronologie et la bibliographie ont été actualisées, et une note de lecture inédite (sur Bernard Sichère) s'ajoute à la table ronde ainsi qu'aux entretiens avec Jacques Jurquet, Jean-Paul Cruse, Eric Bacher, Nils Anderson et  Jean-Pierre Thorn. En complément du volume 10 sur Musiques et Révolutions, des pistes bibliographiques ainsi que des notes de lectures. Nous puisons également dans notre patrimoine, avec une brève étude (de 2007) sur le 90eme anniversaire d'Octobre 17, et un ensemble de comptes rendus autour de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) et de sa transformation en Nouveau parti anticapitaliste (NPA). Notre traditionnelle Revue des revues, absente du n° 2 par suite de difficultés personnelles de son coordonnateur, retrouve sa place avec un ensemble des plus fourni. Enfin, last but not least, Frédéric Thomas, à travers un corpus de sept comptes rendus, interroge fort pertinemment l'actualité éditoriale du militant révolutionnaire et écrivain Victor Serge.  Comme le veut la formule, pour que cette revue puisse véritablement trouver son rythme de croisière, vos propositions d'articles sur les extrêmes gauches et les avant-gardes sont particulièrement bienvenues. Ce n'est qu'en fédérant les énergies que le collectif Dissidences a des chances de gagner un pari engagé il y a maintenant treize ans.



Notes de bas de page


1 Ce volume 11 est basé sur une journée d'études organisée à l'université de Dijon en juin 2010, avec en sus quatre articles inédits sur les dix proposés, ainsi qu'une note de lecture sur la récente biographie controversée du britannique Robert Service, Trotski chez Perrin.
2Intervention, restée inédite, à la journée d'études « 68 et les Sciences sociales », organisée par le Centre Georges Chevrier et la MSH de Dijon, sous la direction de Xavier Vigna le 20 novembre 2008 à l'université de Dijon.

Pour citer cet article


Editorial.

Revue électronique dissidences
[en ligne], Numéro 3 - Printemps 2012, 11 avril 2012. Disponible sur Internet : http://revuesshs.u-bourgogne.fr/dissidences/document.php?id=1902




 
Revue électronique Dissidences...-